> Quick Review in english
Le cabinet > Contentieux et procès > Droit immobilier > Avocat construction sur le terrain d'autrui

Avocat construction sur le terrain d'autrui

Dans l'hypothèse où un tiers a construit sur un terrain appartenant à une autre personne : la situation est régie par l’article 555 du code civil, qui prévoit :

Lorsque les plantations, constructions et ouvrages ont été faits par un tiers et avec des matériaux appartenant à ce dernier, le propriétaire du fonds a le droit, sous réserve des dispositions de l'alinéa 4, soit d'en conserver la propriété, soit d'obliger le tiers à les enlever.

Si le propriétaire du fonds exige la suppression des constructions, plantations et ouvrages, elle est exécutée aux frais du tiers, sans aucune indemnité pour lui ; le tiers peut, en outre, être condamné à des dommages-intérêts pour le préjudice éventuellement subi par le propriétaire du fonds.

Si le propriétaire du fonds préfère conserver la propriété des constructions, plantations et ouvrages, il doit, à son choix, rembourser au tiers, soit une somme égale à celle dont le fonds a augmenté de valeur, soit le coût des matériaux et le prix de la main-d’œuvre estimés à la date du remboursement, compte tenu de l'état dans lequel se trouvent lesdites constructions, plantations et ouvrages.

Si les plantations, constructions et ouvrages ont été faits par un tiers évincé qui n'aurait pas été condamné, en raison de sa bonne foi, à la restitution des fruits, le propriétaire ne pourra exiger la suppression desdits ouvrages, constructions et plantations, mais il aura le choix de rembourser au tiers l'une ou l'autre des sommes visées à l'alinéa précédent ».

En d'autres termes : le propriétaire peut faire détruire ou conserver la construction et dans ce cas, il peut avoir à indemniser le tiers pour la valeur de la plus-value apportée par l'ouvrage ou pour la valeur des matériaux et de la main d'oeuvre.

Dans ce type de situation vous pouvez consulter Me Olivier MINGASSON, avocat associé, qui se spécialise en matière de droit civil et de droit immobilier pour déterminer l'obligation (ou non) du tiers constructeur à dédommager le propriétaire du terrain et à déterminer les meilleurs calculs dans le sens de vos intérêts.


Contactez-nous

  • Par téléphone : 04 67 64 27 24
  • Par email :
Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires
Partagez cette annonce