> Quick Review in english
Le cabinet > Contentieux et procès > Contentieux civil et pénal > Vente automobile : vices cachés ?

Vente automobile : vices cachés ?

Que faire si vous achetez un véhicule automobile qui tombe en panne ? Il faut essayer de mieux connaître l'origine de la panne, éventuellement avoir recours à un expert automobile qui donnera son avis et pourra même organiser une expertise amiable en convoquant le vendeur, le garagiste s'il y lieu et éventuellement la société qui a fait un contrôle technique ou le constructeur.

 

Il est possible d'agir en justice en cas de litige pour faire désigner un expert judiciaire et pour obtenir soit la réparation du véhicule si elle est possible, soit le remboursement du véhicule et des frais.

 

Ceci est valable que vous ayez acheté un véhicule neuf, ou d'occasion, auprès d'un professionnel ou d'un particulier.

 

Mais attention à la prescription : les vendeurs et constructeurs font valoir que l'action doit se faire dans les 5 ans de l'achat de l'automobile et l'action en vices cachés (ou la demande de désignation d'un expert judiciaire) doit par ailleurs être introduite dans un délai de 2 ans à compter de la connaissance du vice caché. 

 

Vous pouvez contacter Me Olivier MINGASSON, associé du cabinet les Avocats du Thélème, qui a une longue pratique des contentieux et des litiges en matière d'automobiles et d'expertise.

 

Contactez-nous

  • Par téléphone : 04 67 64 27 24
  • Par email :
Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires
Partagez cette annonce